Promotion des langues romanes

Ce groupe de travail est composé de différents chercheurs de l'Université de Montpellier 3 (Prof. Burghart Schmidt), l'Université d'Ottawa (Prof. Hilaire Lemoine), l'Université de Sherbrooke (Prof. Olivier Dezutter), l'Université de Liège (Prof. Jean-Marc Defays) et l'Università degli Studi di Trento (Jean-Paul Dufiet).

Le travail de ce groupe vise divers objectifs: la promotion des langues latines à l’université, l’enseignement des langues (en présentiel, à distance), les services linguistiques (évaluations, coaching), les formations didactiques (initiales, continuées), la recherche appliquée en didactique des langues, la gestion et la politique linguistique à l’université.

Collection LATINUS - Didactique des langues

La collection « Latinus – Didactique des langues », consacrée aux publications de référence dans le domaine de la didactique des langues, est lancée par l’Institut d´Etudes Françaises pour Etrangers (IEFE) de l´Université Paul-Valéry Montpellier 3 en étroite coopération avec ses partenaires de l´Université de Liège et de Sherbrooke.

Cette collection vise à diffuser, outre les actes des rencontres scientifiques du réseau, les résultats de projets de recherche conjoints d’envergure menés au sein des universités partenaires ainsi que les meilleures thèses de doctorat réalisées au sein du réseau. Elle est dotée d’un Comité scientifique international qui en assure les orientations et l’intégrité éditoriale. Toutes les contributions de la collection sont soumises aux règles d’une double évaluation anonyme.

Consultez les titres de la collection.

IIIe Forum mondial des centres de langues de l’enseignement supérieur HÉRACLES

12 au 14 juin 2013

Les Centres de langues et la mise en œuvre des politiques linguistiques dans l’enseignement supérieur :
Enseignement – Recherche - Mobilités

Alors que la dimension internationale a sans doute été un principe fondateur dans la constitution des premières grandes universités, de nos jours, la mondialisation des échanges, l’accélération des flux de mobilités spatiales et virtuelles, le développement de l’internationalisation à domicile et la diffusion des savoirs en réseaux conduisent les établissements d’enseignement supérieur à réfléchir à la façon d’intégrer dans leurs orientations et leurs programmes les nouvelles réalités de l’internationalisation de la formation et de la recherche. Ceci se traduit dans la plupart des institutions par la révision voire la création de certaines politiques dont les politiques linguistiques et par une réflexion sur le rôle de différentes instances et services dans la mise en œuvre de ces politiques, ce qui touche immanquablement à la mission des centres de langues.

À la croisée des formations initiale et continue, offrant des cours intensifs, généraux et spécifiques ainsi que de l’aide aux chercheuses et chercheurs pour la diffusion de leurs travaux, exploitant les technologies pour une meilleure individualisation, diffusion et intégration des apprentissages, servant de centres de ressources pour l’apprentissage des langues-cultures non maternelles, les apports de ces « services communs », aux statuts et facettes multiples, s’avèrent être des atouts majeurs pour les institutions. Ils sont au cœur des choix que les établissements d’enseignement supérieur doivent opérer dans le contexte de mondialisation actuel quant à la place des langues-cultures au sein des différents programmes de formation et aux modalités de leur apprentissage. Comment ces choix s’inscrivent-ils dès lors au sein des politiques linguistiques des universités et des institutions d’enseignement supérieur? Quelles sont les orientations actuelles de ces politiques et leurs impacts pour les unités administratives responsables de leur mise en œuvre dont en particulier les centres de langues? Comment l’enseignement des langues évolue-t-il et est-il appelé à évoluer pour répondre aux défis des nouvelles orientations? Quelles sont les recherches actuelles qui permettent de mieux connaître les pratiques en cours et de soutenir celles à venir?

Voilà les problématiques centrales qui seront abordées à l’occasion du IIIe Forum mondial des centres de langues de l’enseignement supérieur Héracles qui se tiendra du 12 au 14 juin 2013 à l’Université de Sherbrooke (Québec, Canada) sous le thème « Les Centres de langues et la mise en œuvre des politiques linguistiques dans l’enseignement supérieur : enseignement, recherche, mobilités ».

Congrès

Ce groupe a organisé plusieurs congrès scientifiques:

  • Statuts, rôles et fonctions du français dans les formations universitaires et professionnelles, en particulier dans l'espace des Amériques

Universidad de Concepción, 25 - 27 mars 2013

  • Norme(s) linguistique(s) : questionnements et applications

Institut des langues officielles et du bilinguisme (ILOB), Université d’Ottawa

25 au 27 octobre 2012

  • L'oral et l'écrit en didactique des langues romanes - quelles transitions et/ou quelles combinaisons?

Université de Liège, 24, 25 et 26 novembre 2011

  • Didactique contrastive: questionnements et applications

Université Paul Valéry Montpellier 3 à Béziers, 31 mai - 1er juin 2011

  • Écriture et développement des apprentissages en langue première, seconde ou étrangère

Colloque tenu dans le cadre des Rencontres scientifiques universitaires Montpellier-Sherbrooke, 6-7-8 octobre 2010, Université de Sherbrooke

  • Premières rencontres de l’IEFE (Institut d’études françaises pour étrangers)

Université Paul-Valéry Montpellier 3, 21 et 22 juin 2010